"...en ce moment je n’enseigne pas je passe ma vie à piloter des séances sur des plateformes pour faire saisir aux élèves leurs vœux d’orientation, leur faire passer l’ASSR, la certification PIX, les « coacher » pour leur oral de brevet. Mon métier est défiguré. (…) Mes conditions de travail sont kafkaïennes. Les élèves sont perdus car on nous met en situation de les abandonner. Je suis devenue l’exécutante de « missions » qui n’ont rien à voir avec le métier que j’ai choisi."

Lu dans les témoignages évoqués par Mediapart dans "Mal-être et agents désenchantés : crise de sens dans le service public" (https://www.mediapart.fr/journal/france/210921/mal-etre-et-agents-desenchantes-crise-de-sens-dans-le-service-public)

Parcourir les 3000 témoignages permet de se rendre compte de la façon dont tout cela fait système. C'est ça, le capitalisme !

Ensaignante... ça ne s'invente pas !
Ensaignante... Ca ne s'invente pas !